Le Pôle Karst : en quelques mots de présentation

Contexte, objectifs et enjeux de l'opération

 

La région de Bourgogne Franche-Comté jouit d’un patrimoine karstique exceptionnel, pour partie en péril. Ainsi, certains des grands hydrosystèmes karstiques de ce territoire, tels que la Loue, le Doubs Franco-Suisse, le Dessoubre, la Bienne, la Haute rivière d’Ain, connaissent des dysfonctionnements écologiques majeurs qui se traduisent, depuis 2010, par des épisodes de mortalités piscicoles de grandes ampleurs.

En avril 2014, la Présidente de région en concertation avec l'État, le Département du Doubs et l'agence Rhône-Méditerranée-Corse (rejoints en 2017 par les départements du Jura et du Territoire de Belfort) dans le cadre de la conférence « Loue et rivières comtoises » a proposé d’engager un processus visant, d’une part, à mieux structurer et diffuser les connaissances, et, d’autre part, à accompagner les échanges entre les acteurs. L’Etablissement Public Territorial de Bassin Saône et Doubs a été sollicité pour préfigurer ce futur pôle dédié aux milieux et rivières karstiques  ; au cours des années 2015-2016, il a ainsi été défini collégialement ce que pourrait être le dispositif pour les années à venir (missions, échelle de travail, statut, gouvernance…).

Après cette première phase, le Pôle Karst en 2017 s’est organisé autour d’objectifs qui concourent à une meilleure connaissance et une meilleure préservation des hydrosystèmes karstiques de Bourgogne Franche-Comté. Plus en détails, le Pôle vise :

  • à améliorer la structuration et la visibilité des données et connaissances produites aux niveaux régional et infrarégional ;
  • à fédérer un réseau de partenaires pour répondre aux problématiques que posent la gestion de ces hydrosystèmes ;
  • à accompagner les acteurs du territoire dans leurs démarches.

Échelle de travail

 

L’échelle de travail est celle de trois ensembles bien karstifiés : le massif du Jura, les plateaux de Haute-Saône et le Seuil de Bourgogne et les systèmes de côtes (dijonnaise, chalonnaise et mâconnaise).

Les territoires karstifiés de la région Bourgogne Franche-Comté

Le massif du Jura

Massif emblématique du paysage karstique français, le Jura se caractérise à la fois par des sources karstiques parmi les plus importantes de France (Loue, Lison), une très forte densité de phénomènes karstiques et de très nombreux réseaux souterrains dont certains cumulent plusieurs kilomètres de développement. Les enjeux de gestion associés au karst sont très forts sur le massif notamment depuis les épisodes de mortalités piscicoles qui ont impacté toutes les rivières emblématiques depuis 2010. C'est sur ce massif que se concentre, pour l'instant les actions du Pôle.

Les plateaux de Haute-Saône

Marquant la transition entre le Bassin parisien et le massif du Jura, les plateaux de Haute-Saône sont « piquetés » par le karst puisque l’on y dénombre plusieurs centaines de cavités et une dizaine de réseaux à développement important (> 1 km). Les enjeux sont avant tout d’ordre qualitatif ; les eaux qui sourdent des plateaux sont, pour la plupart, marquées par des fortes concentrations en nutriments et produits phytosanitaires issus de l’agriculture conventionnelle.

Le Seuil de Bourgogne et les systèmes de côtes

Territoire au caractère karstique plus discret que les plateaux de Haute-Saône (et a fortiori du massif du Jura) car pourvu d’une densité de phénomènes somme toute modeste, on y retrouve toutefois quelques cavités majeures dont le développement est considérable (> 10 km) et qui communiquent pour certaines avec d’importantes émergences dont la source de la Bèze au nord-est de Dijon. Sur ce territoire les problématiques sont essentiellement d’ordre quantitatives, les grandes agglomérations effectuant leur prélèvement AEP dans les aquifères karstiques : Dijon dans le karst des vallées de l’Ouche et du Suzon, Beaune avec des prélèvements en pied de coteaux...

 

Les MISSIONS du PÔle karst

 

Les actions que proposent le Pôle Karst répondent aux besoins identifiés lors de la phase de préfiguration du projet et peuvent se décliner sous la forme d’un triptyque :  Connaître, Partager, Accompagner.

Il est partagé collectivement que ces actions ne peuvent être entreprises simultanément sur les trois grandes régions karstiques retenues. Le travail se concentre d’abord sur le massif du Jura puis s’étendra progressivement sur les plateaux de Haute-Saône et sur le Seuil de Bourgogne et les systèmes de côtes.  

Axe1-ConnaîtreAxe 1 - Connaître

Toutes les données et connaissances acquises au droit des hydrosystèmes karstiques constituent une richesse scientifique et technique à ne pas perdre et à exploiter. Au quotidien, les acteurs du territoire utilisent ces données pour construire et orienter les outils de planification et les procédures réglementaires en lien avec la ressource en eau. La dissémination de données au sein de structures rend leur recherche complexe, elles sont souvent difficiles à localiser et à récupérer. L’analyse des besoins des acteurs du territoire met en lumière la nécessité d’élaborer un système de diffusion des données qui prend la forme d’une plateforme numérique centralisant et structurant les connaissances sur les hydrosystèmes karstiques. Cet objectif de valorisation des connaissances se réalise notamment à travers (1) la diffusion des données produites par les partenaires de la plateforme (services de l’état, gestionnaires, scientifiques/techniques…), (2) la diffusion des réalisations du Pôle :   figures, cartes, bulletin...

Les enjeux liés à la diffusion de cette connaissance sont multiples : améliorer et partager les diagnostics posés, prendre en compte la vulnérabilité des systèmes karstiques dans les outils de planification territoriale, informer et sensibiliser les acteurs du territoire à ces problématiques, vulgariser la donnée technique pour une meilleure appropriation des enjeux par les décideurs...

Axe 2 Partager

 

Axe 2 - Partager

La gestion des hydrosystèmes karstiques est à la croisée de dimensions techniques, scientifiques, sociales et économiques et mobilise, de fait, un grand nombre d’acteurs. Pourtant même si les différents « protagonistes du karst » (qu’ils soient gestionnaires, scientifiques, spéléologues) œuvrent tous pour une meilleure connaissance et/ou gestion de ce type de milieu, les échanges entre structures/équipes sont encore bien trop ponctuels. Tous gagnent à partager leurs expériences et à se nourrir des pratiques de chacun. Il n’existe pas à ce jour en Bourgogne Franche-Comté de lieu ou de cadre d’échanges pour ces acteurs et le Pôle doit combler ce manque évident. Plusieurs actions, détaillées ci-contre, permettent d’y concourir.

Le partage, c’est aussi la transmission des connaissances : pouvoir donner des clés de compréhension du karst, de ses dynamiques, de ses enjeux. Dans cette perspective, des actions de sensibilisation et des formations sont proposées aux acteurs d’aujourd’hui et de demain.

 

Axe 3 - Accompagner

Axe 3 Accompagner

ll apparaît clairement des besoins d’accompagnement technique et/ou scientifique des acteurs du territoire sur les projets en lien avec les hydrosystèmes karstiques. En plus de faciliter l’émergence de projet, ces missions d’accompagnement permettent d’assurer une articulation, une cohérence et une complémentarité des projets déployés sur un territoire donné.

 

 

bandeau logo financeurs

 

En savoir plus

 

Les documents constitutifs de la phase de préfiguration du projet (2015-2016) sont consultables ci-après, ils constituent le socle sur lequel a été défini le projet.

 

 

 

Contact

contact JF Froger

contact V Fister

 

 

 

Cet article a été publié le 07/03/2018

Dernière mise à jour le 25/05/2018