Directive inondation

Face au bilan catastrophique des inondations en Europe au cours des dernières décennies, la Commission européenne s’est mobilisée en adoptant en 2007 la directive inondation (DI). Cette directive fixe une méthode de travail et non des objectifs quantitatifs. Elle introduit donc une nouvelle obligation en droit français : réduire les conséquences négatives de tous les types d’inondation pour la santé humaine, l’environnement, l’activité économique et le patrimoine culturel. La directive introduit ainsi la notion de résilience des territoires (capacité à résister et à réduire sa vulnérabilité). L’objectif est de rendre possible un développement durable du territoire en préservant sa compétitivité et son attractivité par la prévention.

Suivez la Directive Inondation par bassin versant :

Un plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) a été arrêté à l’échelle de chaque bassin :
cet outil stratégique définit les priorités en matière de gestion des risques d’inondation.

Ces documents sont actuellement en cours de révision.
A quels enjeux majeurs le PGRI doit-il répondre pour développer la politique de gestion des inondations pour les 10 prochaines années?
Quels sont les défis à relever ?

Donnez votre avis sur http://consultationdupublic-sdage-pgri.eaufrance.fr/

Cet article a été publié le 26/02/2019

Dernière mise à jour le 08/07/2019